Les envies

Les envies

jeudi 6 juin 2013

Sauvons l'Abbaye de L'Etanche

L'abbaye prémontrée Notre-Dame de l'Étanche  été fondée 

au XIIe siècle à proximité du village de Deuxnouds aux Bois 

dans la Meuse. 



Notre-Dame de l'Étanche a été fondée vers 1144 par 
Philippe, abbé de Belval dans un vallon écarté s'appelant 
d'abord Faverolles, à proximité de Deuxnouds-aux-Bois. Il
s'agissait au départ d'un monastère double. Les premiers
 donateurs sont Albéron de Chilly, évêque de Verdun,  
Bertrand le Loup et son neveu Albert, seigneurs de 
Faverolles. L'église aurait été consacrée en 1147. La 
première charte existante date de 1157.
Dans son voisinage, s'élevait aux origines un couvent de 
femmes, lui aussi de l'ordre de Prémontré, mais qui disparut
 par la suite.
Cette abbaye modeste possédait cependant le prieuré de
Benoite Vaux célèbre lieu de pèlerinage lorrain.

Détruite de fond en comble en 1632 par les Suédois, elle a 
été reconstruite en 1743 avec une aile à neuf cellules ; la
chapelle a été terminée en 1770.

On retiendra les noms de trois abbés de Notre-Dame de 
l'Étanche :
  • Dom Dominique Callot, qui étudia la chimie et l'héraldique
  • Dom Edmont Maclot, connu pour sa piété et ses écrits
  • Dom Jean François Joseph Boucart, qui réunit un cabinet des médailles et une bibliothèque prestigieuse qui furent ensuite dispersés.
Son dernier abbé fut Joseph Prélat, nommé en 1786 et 
chassé par la Révolution en 1790.
La chapelle et le bâtiment conventuel ont été inscrits « 
Monuments historiques » par arrêté du 5 décembre 1984. 
Actuellement (en 2007), Notre-Dame de l'Étanche est à 
l'abandon.


Elle est aujourd’hui menacée de disparition : abandonnée 
par ses propriétaires, elle s’effondre petit à petit et les 
pillards accélèrent sa destruction.

Les propriétaires ne s’entendent pas pour vendre et ne 
souhaitent pas entreprendre de travaux de sauvegarde alors
 que le temps presse pour sauver l’abbaye dont les 
bâtiments du 19ème siècle sont déjà presqu’entièrement
détruits. Les bâtiments du XVIIIème sont fortement menacés, 
d'autant plus que la charpente s'est en grande partie 
effondrée au début de l'année 2013.

A ce jour, l’abbaye est inscrite au titre des monuments 
historiques, mais non classée. Le classement de l’abbaye 
par le ministère de la culture permettrait d’obliger les 
propriétaires à faire les travaux nécessaires pour sauver le 
monument. Malgré plusieurs demandes à différents services 
de l’état, rien ne bouge depuis des années.

Pour aider a sauver cet edifice, il y a une pétition en ligne..
 je vous invite à la signer pour atteindre les 1000 signatures
assez vite.