Les envies

Les envies

mercredi 13 mars 2013

Il vend la lune !!


Âgé de 65 ans, Dennis Hope n'a qu'une seule envie : vendre des morceaux de terrain de la Lune, Mars, Venus, et Lo, le satellite de Jupiter. Se prétendant propriétaire de la Lune, ce sexagénaire explique avoir déjà vendu des centaines de milliers d'hectares lunaires à des clients venant des quatre coins du globe.
Et pourquoi pas devenir propriétaire d’un morceau de terrain de la Lune, Mercure, Mars, Venus ou bien encore Lo, le satellite de Jupiter ? Cela peut paraître inimaginable et pourtant c'est ce que prétend faire Dennis Hope. Depuis les années 1980, cet homme âgé de 65 ans s’autoproclame propriétaire de la Lune.
"L’Homme qui vend la Lune" 
Originaire de Gardnerville, dans le Nevada aux Etats-Unis, Dennis Hope est surnommé "The Man Who Sells The Moon" ("L’Homme qui vend la Lune") par le New York Times, qui lui a consacré un reportage. Dans un entretien avec le quotidien, l’Américain stipule que selon le "Traité de l’Espace", signé en 1967, aucune nation ne peut se prétendre propriétaire de la Lune. Ainsi, ce satellite terrestre est un bien collectif. Et, c’est grâce à ce traité que Dennis Hope a pu commercialiser des hectares sur la Lune. 



On pourrait le croire fou ou totalement déjanté, mais ce sexagénaire en a vraiment fait son travail à temps plein. Pour ce faire, il a d’abord dû ouvrir sa propre agence immobilière, Lunar Embassy, et a même créé un site internet. On peut donc y voir qu’un morceau de terrain de la Lune n’est qu’au prix de 20 dollars (un peu plus de 15 euros), relaie le site de Gizmodo Australie.
Une Monnaie et une Constitution Intergalactique  
Mais Dennis Hope ne se contente pas uniquement de la Lune. En effet, l’Américain se dit également propriétaire de Mars, Venus et Lo, le satellite de Jupiter. Ce projet aussi farfelu qu'invraisemblable peut être un "cadeau parfait à la personne aimée ou un investissement judicieux pour l’avenir", peut-on lire sur le site internet de Dennis Hope. 
On pourrait croire que le sexagénaire est tout seul dans son délire. Et pourtant, il aurait déjà vendu plus de 400 millions hectares sur la Lune. Parmi ses clients, on peut compter George W. Bush, Ronald Reagan ou bien encore Jimmy Carter. Ses clients se trouvent aux quatre coins du globe puisqu’ils seraient issus de plus de 100 pays différents. Alors que ce marché est devenu très fructueux, Dennis Hope s’est senti obligé de créer un gouvernement intergalactique avec sa propre Constitution et sa propre Monnaie, le Delta. 
@gentside