Les envies

Les envies

vendredi 8 mars 2013

Mes femmes d'exception

En ce 8 mars journée de la femme.... je tenais a vous parlez de mes 2 femmes d'exception a moi !!!


Alexandra DAVID-NEEL :

Dès son plus jeune âge, Alexandra David-Néel s'essaie à

l'aventure : elle multiplie les fugues et en tire très vite ses 

premiers enseignements : il faut se libérer du corps et 

apprendre à le maîtriser. Après des études musicales et

 lyriques, elle suit des cours sur le Tibet au collège de

France. En 1891, elle s'embarque pour l'Inde et parcourt le 

pays pendant un an. De retour en France, elle se lance

 dans une carrière d'artiste lyrique, se produit dans différents 

théâtres et multiplie les tournées à l'étranger. En 1904, elle 

épouse Philippe Néel et entame une carrière de journaliste. 

Elle collabore à diverses revues anglaises et françaises et 

organise de nombreuses conférences sur le bouddhisme et 

l'hindouisme. A 43 ans, Alexandra David-Néel embarque 

pour un voyage en Inde de quelques semaines qui durera

en réalité quatorze ans. Elle entame un voyage érudit, 

apprenant les idiomes, traduisant les manuscrits,

 rencontrant des sages et des lettrés et s'essayant à la 

méditation. En 1912, afin d'approcher les arcanes du 

bouddhisme tibétain, elle escalade les chaînes de l’Himalaya 

et parvient à rencontrer le treizième dalaï-lama puis, disciple

d'un grand maître tibétain, elle séjourne dans un ermitage et 

y mène une vie d'ascète. En 1934, à l'âge de 56 ans, de 

villes en déserts, de monastères en vallées, au terme de 

plus de 3.000 km, elle est la première occidentale à pénétrer 

dans la cité interdite de Lhassa. Alexandra David-Néel ne 

pose définitivement ses malles qu'à l'âge de 78 ans.

Pour moi c'est la femme qui a osé faire ce qu'elle a voulu... a 

cet époque ........ c'est énorme !!



Simone Veil  :

Déportée à l'âge de 17 ans à Auschwitz, Simone Veil épouse

 en 1946 Antoine Veil, futur collaborateur de Michel Debré et 

membre fondateur du Centre démocrate. Après des études 

de droit et de sciences politiques à l'IEP de Paris, Simone 

Veil devient magistrate. En 1969, elle entre en politique en 

rejoignant le cabinet de René Pleven, Garde des Sceaux.

 Mais sa véritable carrière politique démarre au début du 

septennat de Valéry Giscard d'Estaing ; ayant décidé de

féminiser son gouvernement, il l'appelle au ministère de la 

Santé. Elle libéralise l'accès à la contraception et s'illustre 

en faisant voter en 1975 la loi portant son nom sur 

l'interruption volontaire de grossesse. Ardente militante 

européenne, elle conduit la liste UDF aux premières 

élections européennes de 1979. Elue député, elle devient la 

première femme présidente du Parlement européen (1979-

1982). En 1993, elle quitte ses mandats européens et rejoint

 le gouvernement Balladur pour s'occuper des affaires 

sociales, de la santé et de la ville, et devient la première 

femme ministre d'Etat. Depuis 1998, elle est membre du

Conseil constitutionnel. Parallèlement, Simone Veil soutient 

de nombreuses associations à vocation européenne, telles 

que le Fonds européen pour la liberté d'expression, ou

encore la Fondation de l'Europe des sciences et de la 

culture, dont elle est présidente d'honneur.

J'ai eu la chance de la rencontrer... elle a un charisme 

incroyable.. une GRANDE dame !!

petite photo prise lors de l'inauguration de l'école (ou je travaillais a l'époque) qui porte son nom (elle est pas top la photo mais bon !!)