Les envies

Les envies

mercredi 25 septembre 2013

Le chocolat, les frites ect... responsable de la dépression !!!

Frites, fondants au chocolat, burgers, sodas, cheesecakes... La liste de nos aliments préférés est longue !
Et outre les effets que ce mode d'alimentation a sur nos courbes, il a également un effet non négligeable sur notre santé mentale. Une étude révèle qu'une alimentation grasse, trop sucrée ou trop salée, augmenterait les risques de dépression. Étonnant non ? Difficile de résister à l’appel du brownie au chocolat saupoudré par les gargouillements insistants de notre cher estomac, réglé comme une horloge, aux alentours de 16h. 

 Après tout, il n’y pas de mal à se faire plaisir avec une petite pause gourmande de temps en temps. Cependant c’est lorsque la gourmandise passagère devient une habitude alimentaire quotidienne que la bouchée sera dure à avaler… Une étude révèle en effet, que le fait de consommer des aliments trop gras, trop sucrés ou trop salés, augmenterait les risques de dépression. Les chercheurs de l’étude ont donc réalisé une expérience sur 2000 individus durant 12 années ! 

 Ces volontaires ont été divisés en deux groupes : - Un groupe ayant une alimentation saine - Un groupe ayant une alimentation trop riche Les résultats ont été assez probants : les individus ayant une alimentation équilibrée et variée ont été moins touchés par la dépression que les individus consommant des aliments trop gras, trop sucrés ou trop salés. Suite à aux premiers résultats de cette expérience, les chercheurs de l’étude ont souhaité aller plus loin. C'est pourquoi ils ont décidé de proposer à 140 volontaires (femmes et hommes confondus) un programme alimentaire diététique d'une durée de trois ans. 

 Les résultats ont été une nouvelle fois satisfaisants, puisque la majorité des volontaires était en meilleure santé mentale et, cerise sur le gâteau, ils ont également perdu du poids. Cette étude permet donc de démontrer qu’il existe bel et bien un lien entre notre alimentation et notre santé psychologique. Alors oui, le chocolat est bon pour le cerveau et le moral, mais à petite dose... 

 @cosmopolitan